Yves Brayer, un digne représentant de l’art figuratif

Yves Brayer était un peintre français connu pour ses peintures quotidiennes. Né à Versailles, il est devenu célèbre au cours des années entre la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale. Dès 1924, il étudie aux académies de Montparnasse à Paris, puis à l’École des Beaux-Arts.

 Qui est Yves Brayer ?

Yves Brayer, né à Versailles le 18 novembre 1907 et mort à Paris le 29 mai 1990, est un peintre, illustrateur et scénographe français. Yves Brayer s’est révélé, comme témoin de son époque, comme l’un des maîtres de l’Ecole de Paris. Le théâtre de Camargue ou des Baux de Provence, la littérature, le paysage et ses voyages sont des sources de motivation constante. Il crée «un vrai classicisme», symbole du courant de l’art figuratif, reconnu par l’Académie des Beaux-Arts, qui l’accepte en tant que membre de l’institut en 1957. On le retrouve dans plusieurs musées, ainsi que dans d’autres expositions en France et à l’étranger.

L’inspiration d’Yves Brayer

Initialement, Brayer a occupé le poste de modèle de costume set pour un ballet à l’Opéra de Paris, où il a consacré son temps à explorer la ville conquise et finalement libérée jusqu’à la fin de la guerre de 1945. C’est l’année où la vie change pour Yves Brayer. Brayer a été influencé lors d’une visite en Provence par la conception architecturale de la campagne de la région. Les Français ont été très étonnés par la vaste étendue camarguaise entourée de chevaux blancs et de taureaux noirs, ainsi que par les différentes formes et plis calcaires des Alpilles. Brayer a passé plusieurs mois en Provence chaque année, s’appuyant sur l’influence de ses caractéristiques naturelles pour produire des œuvres d’art vraiment époustouflantes. 

Le musée Yves Brayer

Le musée Yves Brayer possède l’une des maisons les plus élégantes du village dans le centre, le Piglet Hotel. Il contient une grande exposition de l’œuvre de ce peintre, plutôt attachée aux pays méditerranéens, qui comprend la figuration la plus symbolique du XXe siècle. Yves Brayer dans sa jeunesse est dessiné par l’Espagne et l’Italie qu’il explore avec des personnages énergétiques, à la fois des huiles de gouache et des monotypes. Ses séjours quotidiens en Provence commencent en 1945, d’abord à Saint-Rémy puis dans les locations. Il essaie d’interpréter la présence de crêtes arides et sauvages de calcaire, au-delà des oliviers tranquilles. En 1974, il réalise des fresques de la Chapelle des Pénitents Blancs face à l’église Saint-Vincent, évoquant la Nativité des Alpilles.

Elisabeth Besnier, une artiste sensible
Quels sont les grands peintres français du XXe siècle ?